r e m o t e - a c c e s s

mercredi 29 juin 2005

l'Ombre après la lumière

Choc. Lumière du soleil. Danse. Paroles. Relent d'alcool. Lumières clignotantes. Des mains. Des voix. Du bruits. Des larmes. Corps sans esprit. Chaos. Lumière blanche, plafond, lumière blanche, plafond, lumière blanche, plafond, lumière blanche, plafond, chambranle, box. Des voix encore. Du blanc. Immobilité. Envie de dormir. Sommeil, envie de dormir...dormir. Questions, encore des questions. Dormir... Mal, mal partout, mal au coeur, mal à l'âme. Se reveiller, toujours mal, mal partout encore. Avoir faim, incapable de bouger, tête emprisonnée. Combien de temps déjà dans cette chambre? Manger comme bébé, la fourchette avancant vers tes lèvres, tout juste capable de les ouvrir. Sommeil. Encore dans cette chambre... Mal partout. Mal encore parce qu'on a mal. Atteint dans sa chair, éteindre son esprit. Ecrire et puis dormir, enfin.

mardi 28 juin 2005

Million dollar baby

Winners are simply willing to do what losers won't

lundi 27 juin 2005

Jour un

Gorillaz - Feel Good Inc.

Aujourd'hui, j'ai décidé que c'était le jour un. Comme ça. Parce qu'un jour, il en faut bien un. Et aujourd'hui c'est le premier. En fait c'était hier. Mais les jours comme les nuits sont ce qu'on en font. Un premier jour c'est toujours excitant, avec plein d'idées qui fourmillent dans la tête, qui se bousculent. Tellement que finalement on sait pas par quoi commencer. On se sentirai même ridicule. Ridicule d'exposer ce qui nous vient à l'esprit. Des images, des sons, des musiques, des détails qui surgissent. Ou tout simplement incapable de traduire tout celà en quelquechose d'audible ou de lisible. Comme un grand bouchon au péage de l'autoroute, une nouvelle route. Et regarder par la fenêtre, voir les arbres qui défilent, la lumière passant entre chaque tronc, dansant au travers du feuillage mouvant, son feu sur la peau. Le bruit du vent filtré par la vitre à demi baissée, son staccato régulier. Une impression de liberté par l'égarement de la pensée.

Ca ne vient pas comme je voudrais mais gageons que le jour d'après apportera son lot en retard de sensations.

vendredi 24 juin 2005

Special TheBlaire

C'est l'été il fait chaud, Paris a les pieds dans l'eau. J'ai donc ressorti une vieille compil' Real Ibiza 3 dispo en intégralité sur la remote radio. Ca se trouve le blaireau pourrait y trouver un remix à faire, p'tet bien de l'inspiration, ou pis encore: faire du goth par pur esprit de contradiction. Moi j'aime bien ce qu'il fait le blaireau!

Je suis votre Père


Ce genre d'humour convient à l'humeur de votre journée? Vous aimez le comique de répétition? Go there

mercredi 22 juin 2005

Ce que vous ne savez pas mais que vous devriez savoir.

Pendant qu'un de nos membres était en mission, nous avons bien pensé à lui. Surtout qu'il est un peu tête en l'air... et qu'il est parti, comme ça, un peu les mains dans les poches en se disant que le fait d'appartenir au Parti lui permettrait d'ouvrir de nombreuses portes. Or, il faut bien savoir que dans un pays étranger, même ami, pour bien s'y sentir, c'est au moins de partager la langue, oui dans tous les sens du terme. Mais ne pouvant être d'aucune utilité dans la version imagée, nous avons préféré la version parlée. Ainsi, Fedex a pu lui apporter cette aide tout droit venue du Centre.

mardi 21 juin 2005

Le fil à la patte

Le fil RSS c'est bien tout le monde en parle mais rarement on explique comment c'est simple... puisque c'est sensé être très simple.
Etant toujours réfractaire aux choses simples et ayant beaucoup de temps à perdre, je m'amusais donc jusqu'à aujourd'hui à venir consulter très régulièrement mes blogs favoris, plusieurs fois dans la journée.
Ce sport étant fatiguant, usant pour les neurones qui me restent, je décidais alors de me pencher sur la lecture des RSS. Chose ultra simple avec Thunderbird. Sauf que je n'avais pas la possibilité de créer un compte blogs/RSS.
Après moultes médisances sur Thunderbird, dont critiquer la version française, je découvris vite ceci:
Note: if the option to create an RSS account does not even appear, it is probably because you chose a "Custom" (rather than "Standard") install of Thunderbird, and you did not select to include RSS Support in your installation. In that case, you should uninstall Thunderbird and reinstall it, making sure to include the RSS option this time.

Hum, mouais... vos gueules.

C'est alors qu'il devient vite agaçant de voir la moitié de ces blogs non équipés soit de fil RSS, soit de fil RSS commentaires, soit les deux. Honte à blogspot, over-blog et autres.

lundi 20 juin 2005

L'Étoile était présente


La réunion du Parti a bien eu lieu. J'ai pu vérifier l'étendue de la qualité de ses nouveaux membres.
Je ne m'inquiète donc pas quant à son avenir, quant à leur Avenir.
J'ai ainsi pu noter la présence de notre influence un peu partout, dans tous les milieux et notamment ceux dont on pensait être inaccessibles. Pour preuve, cette photo en Cathédrale Saint Maurice où l'étoile rouge vient défier le prestige de Celui pour lequel tant de grandeurs ont, pendant des siècles, été érigé.

jeudi 9 juin 2005

P/P (Publicité/Parodie)

Je trouve que le nombre de visites sur MON blog commence à diminuer.
Je profite donc de la tribune officielle du Parti pour vous demander de vous sortir les doigts du cul et de cliquer sur mon url
http://sharky.canalblog.com

Vieux Sharky (Remote Edit: Très Vieux Sharky)

lundi 6 juin 2005

Ma morte vivante

Dans mon chagrin rien n'est en mouvement
J'attends personne ne viendra
Ni de jour ni de nuit
Ni jamais plus de ce qui fut moi-même

Mes yeux se sont séparés de tes yeux
Ils perdent leur confiance ils perdent leur lumière
Ma bouche s'est séparée de ta bouche
Ma bouche s'est séparée du plaisir
Et du sens de l'amour et du sens de la vie
Mes mains se sont séparées de tes mains
Mes mains laissent tout échapper
Mes pieds se sont séparés de tes pieds
Ils n'avanceront plus il n'y a plus de routes
Ils ne connaîtront plus mon poids ni le repos
Il m'est donné de voir ma vie finir
Avec la tienne
Ma vie en ton pouvoir
Que j'ai crue infinie

Et l'avenir mon seul espoir c'est mon tombeau
Pareil au tien cerné d'un monde indifférent

J'étais si près de toi que j'ai froid près des autres.

Paul Eluard, Manuscrit du poème "La Puissance de l'espoir", avec des projets de pseudonymes.

samedi 4 juin 2005

Versailles, cette belle patate

<sexylady> thabite ou?
<damien> Versailles
<sexylady> en france?
<damien> non, quelque part près de Tombouctou, au Nicaragua, patate !!!
<sexylady> ki tapl come sa sa va pa nn
<-- sexylady est parti
<damien> pourtant, c'est mignon, une petite patate !!
<-- damien est parti

jeudi 2 juin 2005

Je cherche du travail

<Rakaille> moi je voudrais une secretaire qui me dise: suce moi et je te trouve un taf.

Contrat Creative Commons
Sous contrat Creative Commons.