r e m o t e - a c c e s s

dimanche 11 décembre 2005

Ich Bin Ein KooperativeR Blogger

Dans un passé pas si lointain, durant un jour de gloire dans ma vie passée, j'étais à une tribune dans une capitale européenne et je faisais croire à qui voulait l'entendre que malgré mon accent américain, un père mafieux et le représentant d'une démocratie qui se ment, je pouvais naître allemand même si ces derniers, pendant quelques années, n'étaient pas très fort sur toutes les naissances.
Sur les ruines d'un pays j'ai fait mon intéressant l'espace d'un instant.
Aujourd'hui, je suis mort mais on se souvient de moi.
Aujourd'hui, je ne suis plus là, mais d'autres ont pris ma place.
Aujourd'hui, plus personne ne me connaît mais je suis toujours là et je vous observe.
Aujourd'hui n'est bientôt plus et demain naît le Blog Parti.

vendredi 9 décembre 2005

Distance et séparation

Constructions lointaines et soucieuses
Aux âmes dilatées perdent leur lumière,
Dépoussiérer nos vies synchrones
Aux vagues déchainées de la mer,
Partager les distances et se séparer.

jeudi 1 décembre 2005

Un grand jour

Une amende record de 534 millions d'euros a été infligée aux trois principaux opérateurs de téléphonie mobile français, Orange, SFR et Bouygues Telecom par le Conseil de la concurrence, jeudi 1er décembre au matin, pour entente ayant faussé le jeu de la concurrence. Sur cette somme, Orange devra verser 256 millions d'euros, SFR 220 millions, et Bouygues Telecom, le plus petit des trois en termes de parc de clients, 58 millions.

Le Conseil, dans une décision longue de près de 90 pages rendue mercredi, reproche deux types de pratiques à ces opérateurs : s'être échangé entre 1997 et 2003 des informations confidentielles et stratégiques portant sur le nombre de nouveaux abonnements et de résiliations et donc de s'être autosurveillés ; s'être entendus entre 2000 et 2002 pour geler leurs parts de marché. Le Conseil a jugé ces pratiques "particulièrement graves" et ayant entraîné "un dommage à l'économie très important".

Le Monde avec AFP et Reuters|01.12.2005

Y'a juste un truc qui merde. L'argent de l'amende, il va où? Hum? Il serait logique qu'il y ait aussi une compensation pour les consommateurs, finalement c'est quand même eux les principaux intéréssés. Et les tarifs devraient aller à la baisse aussi! Monde de merde.

Contrat Creative Commons
Sous contrat Creative Commons.